Travailler chez Easi pendant le Covid-19

Comment une entreprise IT a pu passer en télé-travail full en un weekend :

Mon mari travaille dans une société informatique basée à Nivelles, nommée EASI. Je vais commencer mon explication en posant un contexte :

EASI est une société informatique avec 20 ans d’expérience (création 1999) dans le domaine de l’IT et qui compte 5 bureaux (Nivelles (HQ), Liège, Leuven, Gent et Genk) en Belgique. De plus, parmi ces compétences, EASI possède sa propre solution de cloud privée qu’elle propose à des sociétés très connues sur le marché comme : Cassis Paprika, Burger King Europe ou encore Belfius Lease.

D’après ce qu’il m’a raconté, beaucoup de sociétés mettent en place une solution de télé-travail avec la technologie VPN. En temps normal, personne ne travaille depuis la maison en même temps et donc il n’y a pas de saturation du Firewall. Or, avec le COVID-19, afin de combiner la solution VPN, utilisée par tous les membres, et performance, il faudrait un Firewall puissant.

La solution optée par EASI est d’ouvrir son cloud à sa propre utilisation. C’est pourquoi, mon mari travaille depuis la maison et se connecte directement au cloud d’EASI (hébergée dans le Data Center de Proximus à Mechelen) avec la technologie Remote Desktop Serveur (RDS). Selon mon mari, le seul prérequis pour cette solution est d’avoir une bonne connexion internet à la maison.

De plus, une des expertises de la société où mon mari travaille (EASI) est le domaine de la sécurité informatique. C’est pourquoi, afin de garantir une connexion sécurisée à la base de donnée de sa société, mon mari utilise la technologie Multi Factor Authentification. De ce fait, il doit rentrer une première fois un premier mot de passe pour sa connexion, et doit confirmer sa connexion via son smartphone. Cela permet donc d’empêcher la connexion des personnes tierces même si son portable est volée.

Depuis quelques semaines mon mari me parle de reprendre le travail dans un délai plus ou moins court (endéans les 2 semaines). Il disait être très content des mesures mises en place par EASI. Premièrement, l’équipe RH a soumis une enquête en ligne afin de recenser l’avis de chaque employé sur la reprise du travail. Ensuite, une 2e vague d’enquête a été soumise afin de savoir les personnes qui sont enclin à reprendre le travail le plus rapidement possible. Le but de la direction est de mettre en place un plan de déconfinement individuel propre à chacun des employés. En effet, la société compte 250 employés ayant chacun une vie privée différente (senior, enfant, célibataire,…).

A ce stade, aucune date n’a été annoncé pour un retour au travail, mais mon mari estime reprendre le travail entre 1 et 3 jours par semaine dans maximum 1 semaine.

Travailler à la maison